Archive for Antenne réunionnaise de Surfrider Foundation Europe

Le 3 juillet, c’est la journée internationale sans sac plastique

À cette occasion, la Rethink Plastic Alliance, dont fait partie Surfrider Europe, fait le point. En Europe, il apparaît que subsistent de trop nombreuses exceptions. Le sac plastique et sa pollution restent d’actualité.

Le sac plastique à usage unique, vous le voyez parfois sur le marché, au rayon fruits et légumes de certaines grandes surfaces, à la caisses de certaines boutiques ; bref, cette pollution facilement évitable et à fort impact et toujours présente.

Vous nous avez fait remonter ces informations dans le cadre de l’opération Break Free From Plastic. Toute l’Europe a participé. Les conclusions sont regroupées dans ce rapport : Make it Right. Time for Europe to act against plastic bag pollution.

Si vous souhaitez poursuivre la lutte contre les derniers sacs plastique que vous croisez et contre tous ceux que vous ne voyez pas, ailleurs en Europe, c’est le bon jour ! Vous pouvez partager ce lien ( bit.ly/PlasticBagFreeDay ) sur les médias sociaux avec un message à l’attention de votre ministre, de la commission de l’UE, de votre nouveau maire ou de votre boutique préférée.

Vous pouvez aussi continuer de refuser les sacs en plastique à usage unique partout où on vous dit que c’est autorisé et qu’on ne peut pas faire autrement 😉

Merci Laurent !

Un grand merci à Laurent Maurice qui vient, dans le cadre de sa licence professionnelle d’agronomie en milieu tropical insulaire, de terminer un stage chez nous pour compléter le programme Plastic Origin de Surfrider Europe.

Grâce à lui, grâce à ses heures et kilomètres de randonnées au fond des ravines, la problématique spécifique des cours d’eau intermittents et les particularités des déchets agricoles seront pris en compte dans ce nouveau programme d’acquisition de données scientifiques pour faciliter la caractérisation de l’origine des déchets en matière plastique disséminés dans la Nature — rien de moins.

À l’antenne réunionnaise de Surfrider, nous profitons déjà de ses heures de recherche et de son travail de synthèse : si vous passez nous voir un mardi après-midi à Cambaie, vous verrez que son rapport de stage, dès sa page de garde, nous sert sans cesse.

C’est assez !

Si vous en avez entendu parler, ça vous a surement marqué : à côté du massacre annuel dans les îles Féroé, de nombreux cétacés échouent chaque année sur les côtes françaises. Les échouages recensés sont de plus en plus nombreux ; on en connaît les causes ; on sait aussi que les dauphins retrouvés ne représentent qu’une petite partie des victimes.

Depuis le mois de janvier, Sea Shepherd France mène campagne contre les organismes de pêche pour les pousser à prendre leurs responsabilités, voire changer certaines pratiques.
La Question du jour (sur France Culture) fait le tour du sujet en six minutes.
Comme les dauphins sont kawaii, vous trouverez surement de nombreuses informations dans les principaux médias.

À la Réunion, les échouages sont beaucoup plus discrets — sauf peut-être ceux des baleineaux. Il faut dire qu’ils ne concernent que deux ou trois individus chaque année. Chez nous, c’est Globice qui coordonne les interventions en cas d’échouage. C’est l’occasion de rappeler quelques règles à suivre :
ne pas toucher l’animal,
– prévenir la police ou les pompiers,
– contacter Globice, coordinateur local du réseau échouage, au

0692 65 14 71,

– si possible, photographier la scène avec un appareil géolocalisant la prise de vue

Même les maires…

À l’approche des élections municipales, les candidats et leurs équipes se font de plus en plus présents. On les croise en ville, au téléphone, dans la boîte aux lettres (malgré l’autocollant Stop Pub), etc.

Mairie Info, le quotidien d’information des élus locaux, publié par l’association des maires de France, vient de rappeler aux élus en place — comme aux candidats à leur remplacement — les effrayantes prévisions de l’Agence européenne de l’environnement. Il leur a résumé à grands traits l’édifiant ensemble de cartes publié récemment par l’Agence européenne de l’Environnement :

« une série de projections particulièrement alarmantes sur les conséquences du changement climatique et la multiplication attendue des événements [qui] pourraient impacter de façon grave, voire permanente, plusieurs régions du pays. »

C’était la une de leur quotidien le 11 février dernier. Vous avez maintenant toutes les informations pour tester l’intérêt que portent vos candidats et leurs équipe à ce sujet de politique « particulièrement alarmant » ; )

Estimations de variations du danger météorologique de feux de forêts
selon deux scenarios des émissions de gaz à effets de serre
nb : les régions ultramarines sont absentes