Archive for 14 août 2013

Présentation du plan de gestion de la réserve naturelle des TAF

Les Terres Australes et Antarctiques Françaises

le 27 Août 2013 à 18h,
M. Marteau, directeur de la plus grande réserve naturelle de France,
présente son « plan de gestion de la réserve naturelle des Terres Australes Françaises »
au muséum d’histoire naturelle,
St-Denis.

— Source : Seor.fr

Fiches pédagogiques sur le milieu marin (réunionnais)

Globice

Globice annonce :
« Ces dernières années, les activités nautiques en mer se sont largement développées à La Réunion. En parallèle, les usagers de la mer, qu’ils soient professionnels ou particuliers, sont devenus de plus en plus demandeurs d’informations et de connaissance sur l’environnement marin de La Réunion.

Pour permettre aux acteurs du tourisme de mieux répondre à ce besoin croissant, Globice, le GIP Réserve nationale marine de La Réunion, l’association Vie Océane, le laboratoire d’Ecologie Marine de la Réunion et Kélonia se sont associés pour concevoir et diffuser des outils pédagogiques de qualité. Ils se déclinent sous forme de fiches prévues pour être consultées lors de sorties en mer et destinées à accompagner le grand public dans la découverte et la compréhension du milieu marin.

Les thématiques retenues sont :
– La Réserve Naturelle Marine de la Réunion
– La biologie et l’écologie du récif corallien
– Les oiseaux marins
– Les tortues marines
– Les cétacés.

[…] Les fiches PDF seront téléchargeables gratuitement à l’adresse suivante : http://www.globice.org/05_OutilsPedagogiques_EnvMarin.htm. »

l’Agorah recrute pour la gestion des déchets

Agorah : l’Agence pour l’Observation de la Réunion, l’Aménagement et l’Habitat

La rudologie (la gestion des déchets), c’est un peu comme un orchestre :
– vous avez de très nombreux intervenants, privés, associatifs, administratifs, qui jouent d’instruments différents ;
– ils sont dirigés par un chef d’orchestre, parfois plusieurs :/ qui ont les moyens de rendre l’ensemble harmonieux ;
– la partition pourrait s’appeler Les Trois R, un air connu de la symphonie du Code de l’Environnement ; elle est écrite à plusieurs mains et parfois réarrangée par nos législateurs.

À la Réunion, tout ça est encore un peu cacophonique : la contrebasse sonne un peu trop fort, on entend bien les violons mais les cymbales et caisses claires ont du mal à imprimer le rythme. Il faut dire que notre formation est jeune.

Peut-être la partition serait-elle plus facile à jouer si on l’adaptait à nos instruments, à notre culture, à notre insularité…

Le rôle de l’Agorah, c’est de bien connaître notre territoire (urbanisme, santé, économie, environnement, etc.) et de répondre aux questions de ceux qui l’administrent ; alors c’est à cette agence que l’orchestre a demandé : quels sont nos atouts et nos défauts ? Que pourrait-on ajouter, enlever, modifier, organiser pour que la mélodie soit plus belle ? C’est en partie sur ces questions que devra travailler le futur responsable du pôle Environnement et écologie urbaine.

Et Surfrider Foundation dans tout ça ? À l’échelon européen, l’association a inspiré quelques mouvements de la partition et fait partie des critiques qui attisent l’émulation entre les orchestres. À l’échelon régional, nous sommes un instrument parmi les autres, qui adorerait entendre jouer Les Trois R, façon maloya !

Banc de requins devant la baie de Sainte-Marie (Nouvelle Calédonie)

Vous avez surement vu cette vidéo :
elle a tourné l’année dernière sur les comptes Facebook de Réunionnais,
elle tourne de nouveau cette année.
Ceux qui n’ont pas pris le temps de consulter la page originale sur Youtube pourraient vaguement croire que la vidéo a été tournée à la Réunion et c’est ce qui fait le buzz. Elle vient de Nouvelle Calédonie.

S’il s’agit bien de requins bleus (Prionace glauca, requins peau bleue) comme l’affirment certains, ce comportement, quoique rare chez ce poisson et localisé, plutôt en pleine mer, n’est à priori pas exclu dans l’Océan Indien.

Si vous en savez plus sur le sujet (sur les requins, pas sur la vidéo), vous serez la star de notre réunion mensuelle du mois d’août où nous aborderons encore une fois la question des requins à la Réunion.

%d blogueurs aiment cette page :